Pourquoi devriez-vous vous faire vacciner

15 January 2021,

À une époque où le monde a besoin de ce petit coup d’espoir pour continuer après une année complète de misère et de peur, le covid-19 a été comme un coup douloureux pour nous tous.

Maintenant, en 2021, et grâce au vaccin de nombreux analystes prédisent que la vie va revenir à ce qu’elle était avant et nous pourrons revenir à notre vie comme elle était avant. Mais cet espoir que le vaccin nous a donné est en danger, en raison d’un certain recul des minorités de la société, affirmant que le vaccin est dangereux et peut être nocif pour les gens.

Les théories du complot se développent de plus en plus pour revendiquer de différentes théories sur le virus et son vaccin, cela soulève la question de savoir à quelle limite ces gens sont prêts à lutter contre la liberté d’une planète entière? Et le vaccin est-il vraiment nocif? Et pourquoi les vaccins sont-ils toujours discutables ?

Pour garder cet article loin d’être biaisé, je vais essayer d’expliquer les vaccins dès le début au point où covid-19 a été introduit.

L’histoire de la vaccination :

Tout au long de l'histoire, différentes cultures ont pensé qu'être exposé à une maladie vous immunisait pour le reste de votre vie, par exemple les moines bouddhistes buvaient du venin de serpent pour conférer une immunité à la morsure et à le venin des serpents. Mais ce n'est qu'en 1796 qu’Edward Jenner a remarqué que les personnes qui traitaient le cowpox avaient une immunité contre le smallpox, et il a décidé d’expérimenter sur un garçon de 13 ans et lui a vacciné avec le virus de la vaccine (cowpox).

Après un certain temps, le garçon a commencé à guérir et a montré une forte immunité contre la variole et c'est ainsi que le premier vaccin a été développé.

Après que de nombreux vaccins ont été développés de la même manière (par exemple Louis Pasteur qui a inventé le vaccin contre le choléra à la fin du 19ème siècle, et le vaccin de la peste qui a été inventé à la fin du 19ème siècle. Entre 1890 et 1950), le développement de vaccins bactériens a proliféré, y compris la vaccination Bacillis-Calmette-Guérin (BCG), qui est toujours utilisée aujourd'hui.

Comment fonctionnent les vaccins ?

Pour comprendre comment le vaccin fonctionne, on doit d’abord savoir comment le corps lutte contre les maladies. Lorsque des germes comme les bactéries et les virus envahissent un corps, ils attaquent et se multiplient, cette invasion est appelée, infection cette dernière est celle qui cause la maladie.

Le système immunitaire utilise plusieurs outils utilise plusieurs outils pour lutter contre l’infection , le sang contient des globules rouges qui transfèrent l’oxygène vers les tissues et les organes , et des globules blancs ,appelés aussi globules immunitaire , ceux sont les cellules qui lutte contre l’infection.

Ces globules blancs se composent principalement de macrophage (sont des grandes cellules ayant la propriété d'ingérer et de détruire les grosses particules, ils laissent derrière eux parties des germes envahisseurs appelés antigènes, que le corps les identifie , ces antigènes sont dangereux, ils stimule les anticorps pour les attaquer.) , Lymphocytes B (sont des globules défensifs. Ils produisent les anticorps qui attaquent les antigènes laissés par les macrophage. ) et Lymphocytes T ( sont un autre type de globules blancs défensifs qui attaquent les cellules du corps qui ont déjà été infectées. )

La première fois que le corps fait face à une bactérie ou à un virus générateur d'infection, cela lui prend plusieurs jours avant qu'il crée les moyens nécessaires afin de lutter contre la bactérie ou le virus et de les utiliser afin de surmonter l'infection.

Grâce à ce processus spécifique, les scientifiques ont développé principalement deux types principaux de vaccins pour lutter contre les virus :

· Les vaccins vivants atténués sont constitués de germes (virus, bactérie) vivants qui ont été modifiés afin qu’ils perdent leur pouvoir infectieux en gardant leur capacité à induire une protection chez la personne vaccinée. Ce type de vaccins est très efficace ; mais parce qu’ils contiennent un agent infectieux vivant, ils sont (sauf exception) contre-indiqués chez les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées.

· Les vaccins inactivés ne contiennent pas d’agents infectieux vivants. Ils peuvent contenir :

o Soit un fragment de l’agent infectieux (sa paroi ou sa toxine), c’est le cas par exemple des vaccins contre l’hépatite B ou le tétanos ;

o soit la totalité de l’agent infectieux qui est inactivé (vaccin contre la coqueluche);

o Soit une toute petite partie seulement d’un virus, une protéine ou son acide nucléique (son ARN ou son ADN) (technique utilisée pour certains nouveaux vaccins contre le SRAS-CoV2 responsable de la COVID-19).

Après avoir appris comment les vaccins fonctionnent de manière scientifique, vous vous rendrez peut-être compte que toutes les rumeurs sont non seulement fausses et idiotes mais simplement absurdes. Cependant, pour des raisons d'argumentation, nous discuterons de chaque rumeur / mythe:

« Les vaccins cause l’autisme » :

A la fin des années 90, une étude publiée dans The Lancet a évoqué qu’il existe un lien entre le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons et l’autisme .Il est apparu, toutefois, que cette étude constituait une véritable escroquerie scientifique. Dix ans plus tard, d’ailleurs, l’article a été retiré de la revue. Mais dans l’intervalle, le doute s’était propagé dans les esprits, tant du public que des professionnels.

« les vaccins contiennent des toxines dangereuses »:

L'utilisation de substances comme le formaldéhyde, le mercure ou l'aluminium dans les vaccins est une autre préoccupation des parents qui ne sont pas certains de pouvoir vacciner leurs enfants.

Ces substances sont nocives si elles sont consommées à certains niveaux.

Mais pas dans la quantité présente dans les vaccins - selon la Food and Drug Administration américaine, un vaccin type utilisant du mercure a une concentration de 25 microgrammes de l'élément par dose de 0,5 ml.

L'agence affirme qu'il s'agit de la même quantité de mercure contenue dans une boîte de 85 grammes de thon.

« Les maladies disparaissaient déjà avant l'introduction des vaccins» :

L'argument ici est que de meilleures conditions socioéconomiques - une meilleure nutrition et un meilleur assainissement, par exemple ont été aussi efficaces que les vaccins au fil du temps.

Il est vrai que ces progrès faisaient baisser les taux de mortalité de certaines maladies avant l'introduction des vaccins. Mais l'accélération du déclin de l'infection suggère fortement que les vaccins ont joué un rôle.

« Les vaccins à ARN peuvent modifier notre ADN et ils contiennent une micropuce » :

Ce mythe est le plus absurde, non seulement pour le manque de preuves mais pour la grande absurdité de l'absence de soutien scientifique. Pourvérifier voilà les ingrédients du vaccin du covid-19 :

Le vaccin contre le coronavirus de Pfizer

Pfizer a rendu publique une liste d'ingrédients qui se trouvent effectivement dans son vaccin, et une micropuce n'en fait pas partie. L'ingrédient actif de la piqûre est un fragment du matériel génétique du virus, appelé ARN messager. Comme l'a expliqué Business Insider US, l'ARNm agit comme "un punching-ball génétique pour que le corps apprenne à lutter contre les protéines qui aident le Covid-19 à envahir nos cellules".

Un mélange de sucre, de sel et de graisses amortit le punching-ball métaphorique et permet d'administrer le vaccin par injection intramusculaire.

Voici la liste complète des ingrédients de la piqûre de Pfizer :

· Un ARN messager modifié par des nucléosides (ARNm) codant pour la glycoprotéine virale du SRAS-CoV-2 (c'est ce qui fait fonctionner la piqûre)

· Lipides, ou substances grasses

· Chlorure de potassium

· Phosphate de potassium monobasique

· Chlorure de sodium (sel)

· Phosphate dibasique de sodium dihydraté

· Sucrose (sucre)

le vaccin contre le coronavirus de Moderna

Moderna, l'autre fabricant de vaccins qui a récemment reçu une autorisation d'utilisation d'urgence de la FDA américaine, a également publié une fiche d'information détaillant les ingrédients de son vaccin contre le Covid-19.

Le vaccin de Moderna contient :

· De l'acide ribonucléique messager (ARNm)

· Des lipides, ou substances grasses,

· Brométhamine

· Chlorhydrate de trométhamine

· Acide acétique

· Sodium

Que retenir de cet article?

Après avoir clairement parcouru les détails de la vaccination, vous pouvez avoir l'impression d'avoir suffisamment d'informations pour être prêt à vous faire vacciner, et c'est un bon premier pas pour ne pas écouter les rumeurs et ne suivre que la logique de la science pour être en sécurité.

Quelle que soit la qualité et la noblesse de la science, il y aura toujours autant de recul. Rappelez-vous simplement comment Ignaz Semmelweis a été combattu pour avoir dit aux médecins de se laver les mains pour empêcher les mamans de mourir . Vous pouvez vous sentir laissé de côté et parfois perdu entre tous les faux médias et les gens qui se battent si fort pour montrer leur opinion, aussi mal et loin de la réalité que cela puisse être, n'oubliez pas de rester curieux et de suivre le bien général.

Je vous souhaite une bonne vaccination et de belles années à venir sans covid-19.

9 views0 comments

Recent Posts

See All